TCHOUKBALL intervention FAR

Qu'est ce que le TCHOUKBALL?

Tchoukball 1

Le Tchoukball est un mélange assez subtil entre le handball, le volley et le squash/pelote basque !
Il s’agit d’un sport de balle et d’équipe qui se joue à l’aide de deux surfaces de renvoi (les cadres) et se caractérise par la suppression de toutes formes d’agressions corporelles entre les adversaires.

Par son caractère ludique, il est conçu pour inciter chaque individu à pratiquer ce sport, quels que soient son âge, son sexe ou ses capacités athlétiques.

Ce sport a été inventé dans les années 70 et possède une grande valeur éducative. Par des règles adaptées, l’anti-jeu et l’agressivité inutile sont éliminés. Il permet de jouer et de s’affirmer sans chercher à écraser l’autre en jouant plus subtilement que lui. C’est un sport attrayant pour les débutants et pourtant complexe et physique en compétition. Il peut être joué en équipes mixtes et adapté à la physiologie de l’individu.

Parce qu’au Tchoukball, les équipes peuvent effectuer leurs passes et leurs tirs sans obstructions, les équipes peuvent être mixtes et intergénérationnelles.

On peut jouer au tchoukball dans une salle de sports, mais également sur herbe, sable, eau...

HISTORIQUE

Le Tchoukball est né des réflexions et des recherches du docteur Hermann Brandt, débutées au cours des années soixante. Il résulte d’une étude scientifique critique des sports d’équipes les plus populaires.

Le Dr. Brandt, médecin genevois, a côtoyé, tout au long de sa carrière un grand nombre d’athlètes blessés plus au moins gravement lors de la pratique de leur sport. Il constata que ces traumatismes étaient dus à l’exécution de mouvements inadaptés à la physiologie de l’individu, ainsi qu’aux nombreuses formes d’agression présentes dans certains sports.

Son analyse a renforcé cette inquiétude relative à la valeur éducative des sports modernes, qui pour lui ne doivent pas aboutir à la fabrication systématique de champions, mais "contribuer à l’édification d’une société humaine valable" (Brandt H., " Étude scientifique des sports d’équipe - Le Tchoukball, le sport de demain", Éditions Roulet, Genève, 1971).

Il conçoit donc un nouveau jeu, le tchoukball, qu’il expose dans le cadre de son Étude scientifique des sports d’équipe. Le tchoukball se présente comme un mélange de pelote basque, de handball et de volley-ball. Il s’agit d’un sport de balle et d’équipe qui se joue à l’aide de deux surfaces de renvoi (les cadres) et se caractérise par la suppression de toutes formes d’agressions corporelles entre les adversaires. Par son caractère ludique, il est conçu pour inciter chaque individu à pratiquer ce sport, quels que soient son âge, son sexe ou ses capacités athlétiques.

LES REGLES

Tchoukball 1
  • Un terrain de 14 × 24 m et une balle de tchoukball (ces dimensions correspondent à un terrain de basket, les dimensions d'un terrain de handball étant de 40 × 20 m).
  • Deux équipes de sept joueurs ou joueuses.
  • Deux cadres de tchoukball (« trampolines » inclinés) placés de chaque côté du terrain.

 

Les cadres (qui peuvent être utilisés indifféremment par les deux équipes : il n’y a pas de camps distincts au tchoukball) sont ainsi disposés à chaque extrémités du terrain et entourés d’une zone interdite en forme de demi-cercle de 3 m de rayon. L’équipe qui possède le ballon dispose de 3 passes au maximum avant d’envoyer la balle sur un des cadres de renvoi. L’autre équipe cherche pendant ce temps à se placer de manière à récupérer le ballon après son rebond au cadre, avant qu’il ne touche le sol.

 

Pendant toute la durée du jeu, les joueurs des deux équipes n’ont pas le droit de se gêner dans leurs actions respectives : interdiction d’intercepter les passes, de gêner les mouvements du porteur du ballon et des coéquipiers ou d’empêcher un défenseur de se placer sur la trajectoire de la balle après le rebond.

Tchoukball 4

LES POINTS

Un joueur marque un point pour son équipe s’il envoie la balle sur le cadre de manière telle qu’elle ne puisse être reprise par un adversaire avant qu’elle ne touche le sol.

 

Un joueur donne un point à l’équipe adverse si :

  • Il manque le cadre au moment du tir•Il fait rebondir la balle hors des limites du terrain
  • Il fait rebondir la balle hors des limites du terrain
  • Il tire au cadre et la balle rebondit sur lui-même
  • Il envoie la balle dans la zone interdite, avant ou après rebond au cadre

LES FAUTES

Un joueur commet une faute si :

  • Il se déplace en dribblant la balle au sol ou en l’air
  • Il effectue plus de 3 empreintes au sol en possession du ballon
  • Il joue avec des parties du corps situées au-dessous du niveau de la ceinture
  • Il joue une quatrième passe pour son équipe
  • Il prend contact avec le sol hors des limites du terrain ou dans la zone interdite en ayant la balle dans les mains
  • Il laisse tomber la balle au sol à la réception d’une passe
  • Il prend par erreur ou volontairement une passe de l’autre équipe
  • Il récupère une balle tirée au cadre par un de ses coéquipiers
  • Il empêche les déplacements des adversaires ou les libres mouvements de la balle lorsque celle-ci est possédée par l’autre équipe 

Après une faute, la balle passe en main de l’autre équipe et le jeu reprend à l’endroit où la faute a été commise. Une passe doit être faite avant de tirer au cadre.

OBJECTIFS

Pour l’équipe en possession de la balle : Lancer la balle sur la surface de renvoi après au maximum 3 passes.

Après rebond, la balle doit toucher le sol hors de la zone interdite pour qu’un point soit marqué.

Si la balle est rattrapée par l’autre équipe, alors il n’y a pas de point et le jeu continue.

Pour l’équipe qui n’est pas en possession de la balle : rattraper la balle après rebond au cadre avant qu’elle ne touche le sol

Pour cela il faut constamment se replacer en fonction des passes de l’autre équipe pour être dans les meilleures conditions pour la réceptionner après le rebond.

Il n’est pas permis d’intercepter la balle avant ou de gêner l’adversaire.

TCHOUKBALL SENIORS le 28 mars 2014

20140328 141825

INTERVENTION AU FAR

Foyer d'Animations des Retraités

Le rôle du F.A.R. est avant tout le service de proximité pour les personnes de plus de 60 ans habitant Villefontaine.

Cet équipement municipal est géré par le CCAS qui est chargé d’orienter, d’accueillir et d’accompagner les personnes âgées et leur famille.

Pour obtenir régulièrement des informations sur les activités et les services proposés par le FAR., un programme détaillé est à votre disposition.

20140328 144804
20140328 144640
20140328 144632

intervention du 11 avril 2014

20140411 144946
20140411 141947
20140411 143748
20140411 150614
20140411 144147