Que sont-ils devenus ?

Dylan

Dylan Fayant

Directeur Général de l'USB rugby

http://www.usbeaurepaire-rugby.net/actualites/40/nous-avons-besoin-de-tout-le-monde

Dylan Fayant, actuel Directeur Général de l'USB rugby se confie du haut de ses 21 ans, il nous livre ses impressions concernant son rôle au sein du club.

Bonjour Dylan, tout d'abord quel est ton parcours scolaire et professionnel ?

Après deux ans d'apprentissage en BPJEPS (Diplôme d'état d'éducateur sportif) au sein du club de Beaurepaire, j'ai validé un DUGOS (Diplôme Universitaire de Gestion des Organisations Sportives) à l'université Claude Bernard Lyon 1. En parallèle, j'étais salarié de l’association en tant que responsable administratif.


A la suite de quoi j'ai intégré de manière permanente le comité directeur sur la fin de saison dernière, jusqu'à ma nomination en Aout 2012 au poste de Directeur Général.

 Comment es-tu arrivé au poste de directeur ?

 Suite aux problèmes financiers de la saison 2011/2012, Stéphane Giraud (Transports Duarig) s'est fortement impliqué auprès de l'équipe dirigeante en place. Quelque mois plus tard, Stéphane prenait la présidence.


J'ai ensuite présenté un plan de développement du club aux Présidents, qui après validation par le comité directeur me nommaient directeur.

 A ta prise de fonction, quelles étaient selon toi les priorités cette saison ?

 Il était pour moi essentiel de redéfinir une structure financière au club avant d'envisager toutes formes de projets. De-plus il était également nécessaire de mettre en place des postes afin d'assurer le fonctionnement quotidien de l'association.

A la suite de cela, ont été créé ou consolidé les postes de secrétaire, d'éducateur sportif, de chargé de communication et événementiel mais également de directeur sportif.

 Après une année de direction, où en est l'USB ?

Sportivement l'équipe fanion est maintenue en Fédérale 2 et l'équipe réserve qualifiée pour les phases finales, ce qui étaient les objectifs minimum envisagés. Concernant les jeunes, le travail fourni depuis de nombreuses années sur la formation commence à porter ses fruits. Nous pouvons désormais nous réjouir de fournir des effectifs pléthoriques mais également de qualité.


Financièrement, le club a redressé la barre, et peut jouir actuellement d'un budget sain qui nous permet d'entrevoir l'avenir. Malgré tout, nous nous devons d'être prudent surtout en cette période économique difficile.


D'un point de vue organisationnel, l'association souffre d'un manque évident de volontaires (éducateurs et dirigeants) pour alléger la charge de travail des actuels bénévoles. Malgré cette carence, nos bénévoles en place font un travail considérable et considéré essentiel à la pérennité du club.

 Ton jeune âge est-il un obstacle dans ton rôle de DG ?

 Le seul obstacle éventuel est dû à la difficulté d'organiser le fonctionnement d'un club où l'essentiel des bénévoles et dirigeants sont en place depuis de nombreuses années. Je reste persuadé que l'âge n'est en rien une preuve d'efficacité, et qu'il est dans l’intérêt collectif que le fonctionnement se fasse ''main dans la main''. Je ne veux en aucun cas me placer comme "LE" décideur mais simplement comme le coordinateur des efforts fournis par tous pour le rugby de Beaurepaire.

 Comment envisages-tu l'avenir de l'USB ?

 Tout d'abord redevenir un club phare de la Fédérale 2 tout en conservant l'esprit qui a toujours caractérisé le rugby de Beaurepaire. Ce qui passera par le renforcement permanent de la formation afin de permettre à nos jeunes d'accéder à l'équipe première. Nos jeunes doivent être les garants de l'identité Beaurepairoise.


Ensuite, nous devons également créer un réseau d'entreprises partenaires solide capable d'assurer le poids financier de ces ambitions.
Finalement, le rugby Beaurepairois s'attachera toujours plus à considérer l'ensemble de ses adhérents qu'ils soient bénévoles, dirigeants, joueurs, supporters ou simples observateurs comme des membres de la grande famille de l'USB.

NOUS AVONS BESOIN DE TOUT LE MONDE